ARTICLE 1 - Organisation

Conseil d’Administration de la B.I.B.F.L organise., les « Finales Ligue » pour les équipes de jeunes, dames et vétérans championnes provinciales et les sélections provinciales espoirs. Elles sont organisées en une journée sous forme de tournoi.

Chaque champion provincial rencontre, en un seul match, les équipes championnes des quatre autres provinces. Si une « Province » ne possède pas d’équipe(s) dans une catégorie, elle ne peut être représentée par aucune autre équipe.

En espoirs, la « finale » qui oppose les sélections des cinq « Provinces » est organisée en deux journées. Lors de chacune d’elles, chaque sélection rencontre l’équipe représentative des quatre autres « Provinces ». Toutes les « Provinces » reçoivent une aide financière dont le montant est égal aux frais de déplacement sur base de trois voitures, du siège social de la province à l’endroit où se déroule la finale.

ARTICLE 2 - Règles du jeu

Les règles de jeu, les statuts et règlement organique de la B.I.B.F.L. sont d’application, sauf clauses particulières reprises ci-dessous. Le délégué doit être présent une demi-heure avant la première rencontre de son équipe. Dès son arrivée, il se présente au responsable en mission.

La feuille de match doit être remplie et remise à l’arbitre minimum dix minutes avant le match. Les délégués veillent à ce que leurs joueurs soient disponibles pour l’arbitre au minimum dix minutes avant la rencontre. Les heures mentionnées au programme sont scrupuleusement respectées.

La formation absente à l’heure prévue est déclarée forfait, sauf cas de force majeure. Le(s) membre(s) de la B.I.B.F.L. présent(s) juge(nt), seul ou collégialement, du bien-fondé du cas de force majeure. Aucun recours n’est possible.

Chaque équipe:

  • est tenue d’être en possession de sa trousse de secours et, au minimum, de deux jeux de maillots de couleurs différentes.
    L’équipe communique les couleurs au responsable de la B.I.B.F.L. dès son arrivée à la salle des sports.
  • doit apporter les ballons pour son échauffement.
    Les boissons pour les arbitres et les équipes sont fournies par le club auquel l’organisation de la compétition a été confiée par la B.I.B.F.L.

ARTICLE 3 - Équipes participantes

Chaque secrétaire provincial est tenu de faire parvenir au secrétaire de la B.I.B.F.L., au plus tard huit jours avant la compétition, le nom du club champion ainsi que le nom et l’adresse du correspondant qualifié, pour chaque catégorie d’âge.

Un document reprenant le nom, le prénom, le numéro de licence et la date de naissance des membres qui sont sous le coup d’une suspension provinciale ou nationale accompagne le listing du club. Ces membres ne peuvent pas participer aux finales. Si, toutefois, l’un deux est aligné, le forfait de l’équipe fautive est prononcé par le(s) représentant(s) de la B.I.B.F.L.

Chaque équipe peut présenter durant la journée un maximum de 12 joueurs. Une sélection provinciale ne peut, en outre, aligner plus de trois joueurs issus d’un même club lors d’une rencontre.

ARTICLE 4 - Catégories d’âge

Dans tous les cas, l’âge se calcule en fonction de l’année calendrier civile dans laquelle la compétition débute.

  • Sont DIABLOTINS, les membres qui n’ont pas 8 ans avant le 1er janvier mais qui le jour de la rencontre sont âgés de 5 ans minimum. Les équipes mixtes sont permises dans cette catégorie.
  • Sont PREMINIMES, les membres qui n’ont pas 10 ans avant le 1er janvier mais qui ont atteint 7 ans le jour de la rencontre. Les équipes mixtes sont permises dans cette catégorie.
  • Sont MINIMES, les membres qui n’ont pas 12 ans avant le 1er janvier mais qui ont atteint 9 ans le jour de la rencontre. Les équipes mixtes sont permises dans cette catégorie.
  • Sont CADETS, les membres qui n’ont pas 14 ans avant le 1er janvier mais qui ont atteint 11 ans le jour de la rencontre. Les équipes mixtes
    sont permises dans cette catégorie.
  • Sont SCOLAIRES, les membres qui n’ont pas 16 ans avant le 1er janvier mais qui ont atteint 13 ans le jour de la rencontre.
  • Sont ESPOIRS, les membres qui n’ont pas 21 ans avant le 1er janvier mais qui ont atteint 15 ans le jour de la rencontre.
  • Sont SENIORS, les membres qui ont 16 ans au moins le jour du match.
  • Sont VETERANS, les membres qui ont 35 ans au moins le jour du match.
  • Sont FEMMES, les membres (filles/dames) qui ont atteint 14 ans au moins le 1er janvier.

ARTICLE 5 - Identification des joueurs

Hormis ceux qui bénéficient de la double affectation (voir ci-dessous), les joueurs et officiels doivent être inscrits sur le listing de leur club délivré par le secrétariat général de la B.I.B.F.L ou provincial. Un document d’identité reconnu par la B.I.B.F.L autre que la carte d’identité fédérale est obligatoire à partir de 12 ans et doit être présenté avant la rencontre lors du contrôle par l’arbitre.

Le jeune de moins de 12 ans doit présenter soit une carte d’identité pour enfants délivrée par l’Administration Communale de son domicile, soit une carte d’identité fédérale plastifiée émise par sa « Province ».

Un joueur ne peut pas prendre part au jeu ni prendre place sur le banc des remplaçants tant qu’un document d’identité reconnu par la B.I.B.F.L n’est pas présenté. Si, au terme de la rencontre, lors de la signature de la feuille de match par les délégués, le document est encore manquant, le nom du joueur sera barré sur la feuille de match.

En cas d’absence de listing avant la rencontre, celle-ci peut débuter. Si, au terme de celle-ci, lors de la signature de la feuille de match par les délégués, le document est encore manquant, les sanctions prévues dans le règlement organique de la B.I.B.F.L. seront prononcées sur place par le(s) ou les représentant(s) de la B.I.B.F.L présent(s). En aucun cas, les photocopies de documents d’identité reconnus par la B.I.B.F.L ne sont valables.

Double affectation
Un joueur affilié dans un club peut également jouer dans la catégorie « scolaires » ou « espoirs » d’un autre club pour autant que son club d’origine n’aligne pas d’équipe dans ladite catégorie. Il en est de même pour les vétérans.
En cas d’égalité, il est procédé à des tirs au but.

ARTICLE 7 - Cartes et plaintes

  1. Carte jaune
    Il n’est pas tenu compte des cartes jaunes données dans les compétitions provinciales lors des finales « Ligue ».
  2. Carte rouge
    Lorsqu’un joueur ou un officiel reçoit une carte rouge, dès que la rencontre est terminée, l’arbitre rédige, sur place, un rapport qui est
    immédiatement traité par le(s) membre(s) de la B.I.B.F.L. présent(s). S’il(s) estime(nt) que les faits méritent une suspension supérieure à trois matches, le rapport est traité par la B.I.B.F.L. lors de sa plus proche réunion, le membre ne pouvant alors plus jouer durant la journée. Dans le cas contraire, il(s) prononce(nt), après la délibération, oralement, la sanction. La décision est sans appel pour les suspensions de trois matches ou moins.
    Chaque cas d’inconduite commis par un joueur ou un officiel est jugé par la B.I.B.F.L.
  3. Plaintes
    Chaque plainte concernant les rencontres doit être signalée au(x) responsable(s) de la B.I.B.F.L, par le délégué de l’équipe qui se croit
    lésée, au plus tard 30 minutes après la rencontre. Le(s) membre(s) en mission désigné(s) par la B.I.B.F.L., excepté celui ou ceux dont la province est concernée par la plainte, pour autant que d’autres provinces aient un représentant B.I.B.F.L. présent, examine(nt) si la plainte est fondée et prend(prennent) une décision.

Les membres d’instances provinciales ont les mêmes droits et devoirs que les membres de la B.I.B.F.L., à condition d’avoir été préalablement désignés par la B.I.B.F.L. En cas d’égalité de voix, la voix du président de la B.I.B.F.L. ou du membre le plus ancien de la B.I.B.F.L. est prépondérante.
N.B.: Tout différend et/ou toute contestation qui n’est pas prévue par le règlement de ces finales est tranché sur place par le(s)a membre(s) de la B.I.B.F.L. présent(s) ou son(leurs) représentants. Il n’y a aucun recours contre sa(leur) décision.

ARTICLE 8 - Classement

Deux points sont prévus pour chaque rencontre. Ils sont acquis à l’équipe victorieuse ou, en cas de résultat nul, partagé entre les deux équipes.
Les équipes sont classées en fonction de leur nombre de points, par ordre décroissant. En cas d’égalité entre deux équipes, le classement est établi en fonction des critères suivants:

  1. Le plus grand nombre de matches gagnés
  2. Le résultat de la rencontre disputée entre elles
  3. En cas d’égalité, le résultat des tirs au but. En cas d’égalité entre trois équipes, le classement est établi en tenant compte du plus grand nombre de matchs gagnés.
    • S’il subsiste une égalité entre deux équipes, il est tenu compte du résultat de la rencontre entre ces deux équipes. En cas de match
      nul, le résultat des tirs au but après cette rencontre est déterminant.
    • Si l’égalité entre les trois équipes subsiste, un nouveau classement est établi sur base des rencontres entre les trois équipes concernées et en tenant compte des critères suivants:
      • a) Le plus grand nombre de points
      • b) Le plus grand nombre de matches gagnés
      • c) Le goal-average
      • d) Le plus grand nombre de buts marqués
      • e) Le plus petit nombre de buts encaissés
    • Si l’égalité parfaite subsiste entre les trois équipes, un tirage au sort, organisé par la B.I.B.F.L., départage les trois équipes.
    • Si l’égalité parfaite subsiste entre deux des trois équipes, il est tenu compte du résultat de la rencontre entre ces deux équipes. En
      cas de match nul, le résultat des tirs au but après cette rencontre est déterminant.

ARTICLE 10 - Responsabilités

La B.I.B.F.L. ne peut être tenue responsable pour le vol d’objets ou d’équipements perdus lors des finales.

Les clubs participants sont responsables pour les dommages éventuellement causés éventuellement à la salle de sport, aux vestiaires, aux installations sanitaires, etc.

ARTICLE 11 - Courrier

Tout courrier concernant les finales . sera expédié au secrétaire de la B.I.B.F.L